Association loi 1901, membre de la Fédération de l'Entraide Protestante, elle est ouverte à tous, sans distinction. 

EN CHIFFRES : 4000 personnes soutenues et/ou accompagnées // 300 personnes participant aux activités de convivialité // 15 associations partenaires bénéficiaires d'aides // 100 bénévoles actifs. 

_____________________________________________________

Editorial: A chacun sa contribution

 

 Au printemps dernier, nous avons vécu une belle expérience. Nous étions en pleine action pour accueillir à la Commission des aides, les personnes dans la précarité. Malheureusement elles étaient très nombreuses compte tenu de la crise sociale provoquée par la crise sanitaire. Ce jour là une personne inhabituelle s'est présentée à nous : elle était une voisine, voyait à chaque permanence le nombre impressionnant d'adultes accompagnés de leurs enfants sollicitant notre aide. Elle était désireuse de faire quelque chose mais ne savait pas trop quoi compte tenu aussi de son âge.

Alors son cœur avait parlé. Elle venait nous faire don en argent liquide d'une somme conséquente « Moi je ne sais pas m'y prendre mais vous vous avez l'expérience et le savoir faire ; je vous fais confiance ». Beau geste de solidarité de la part de quelqu'un du quartier que nous avons pris comme un encouragement à poursuivre notre action. Et il y a de quoi faire.

Comme quoi aussi il y a mille et une manières de s'engager dans l'Entraide..... Nous comptons sur vous tous.

 Denis Heller

___________________________________________________________________


Quelle articulation entre L'Eglise et la diaconie ?

 La loi française est ainsi faite qu'elle impose pour le culturel des « associations 1905 » et pour le diaconal des « associations 1901 ». Elle sépare ce qui dans une perspective évangélique, est profondément uni. Comme si le corps qu'est l’Église était amputée des jambes et des bras et que  la diaconie se retrouvait sans tête ! D'un côté la parole et de l'autre côté l'action !  Ce n'est pas le cas en Allemagne, où les paroisses ont en leur sein des activités à dimension sociale.

  • Un lien indissoluble

Il faut faire avec ces réalités légales, fruits de notre histoire et sans cesse recoller les morceaux dispersés. L'Evangile dont l’Église est bénéficiaire et témoin, est un message qui se traduit en paroles et en actions. Jésus de Nazareth annonçait la Bonne nouvelle du Royaume et la manifestait par des gestes de guérison et des actes de libération . L’Église est diaconale en ce sens que la fonction diaconale fait partie intégrante de sa vie, en lien avec les trois autres fonctions habituellement repérées ( la « leiturgia » : liturgie et culte ; la « koinonia » : la communion fraternelle et la « marturia » : le témoignage et la mission) .

  • Un élan spirituel 

 L’amour inconditionnel de Dieu, appelé grâce, pour l'être humain suscite en lui  l'amour pour son Créateur et  l'amour pour le prochain. La diaconie concrétise cet élan d'amour vers l'autre et pour l'autre, qui naît de la grâce reçue. Une grâce qui se traduit par un engagement au service de l'humain, au service de la paix et de la justice. 

L'autre rencontré quel qu'il soit, est alors regardé à la lumière de cet amour inconditionnel de Dieu pour lui, qui lui confère une dignité sans prix. 

L’Église n'est pas un lieu de consommation de paroles « confortables » et la diaconie n'est pas un lieu d'activisme effréné pour s'auto-justifier.  L'engagement diaconal est fruit en même temps que réponse à un engagement premier de Celui qui se lie à notre humanité, en serviteur. 

  • Un service communautaire

L’Église diaconale constituée de serviteurs se vit déjà en interne, par l'attention portée aux uns et aux autres, au sein d'une communauté. Nous  repérons déjà cette dimension dans le nouveau testament, par l’instauration des diacres, appelés entre autres à assurer le service des tables. Une entraide mutuelle qui souvent s'incarne au travers des visites des personnes âgées, isolées, malades,  par des aides matérielles ponctuelles et des soutiens fraternels auprès des personnes éprouvées. C'est une diaconie appelée à s'inscrire

dans une fraternité vivante.

  

  • Un service public de la justice

Une Église diaconale  ne peut rester sourde aux cris des plus petits et aux situations d'injustice. 

Le prochain à aimer, à aider, à rencontrer n'est pas le proche que je côtoie. Il est celui dont je m'approche et dont la précarité devient pour moi scandale. Certes l’État veille à ce que la solidarité s'exerce à l'égard des plus démunis. Mais pour beaucoup , combien de manques en matière de rencontres, d’accueil, d'écoute , d'aides vitales, pour retrouver dignité et relever la tête. La diaconie ecclésiale, de par sa capacité à décider et à agir rapidement, a souvent été initiatrice de nouveautés,  dans des secteurs de nouvelle pauvreté. Elle cherche non seulement à panser les plaies de la société mais aussi a être force de préventions, d'interpellations, de propositions. 

 

 

La dimension diaconale a besoin du reste de la vie de l’Église pour nourrir son action, d'élan, d'espérance et de sens, et l’Église a besoin de la diaconie pour véritablement remplir sa mission et être solidaire de l'humanité .

Dans les faits, malheureusement le lien entre la diaconie et l'Eglise est souvent bien fragile.

Comment vitaliser et alimenter cette tension fructueuse ? 



Actualité

           

En raison des vacances de la Toussaint, arrêt des dons de vêtements, livres, bric-à-brac

semaines 43 et 44,

du 25 Octobre au 5 Novembre
Reprise le lundi 8 Novembre 

-------------------------------------

Hors centre 72 où donner ?

  • Des containers textiles sont à votre disposition :

-Colombes : Sacré Coeur 360 rue Gabriel Péri

-Asnières sur Seine

. 26 rue du Fossé de l'Aumône

-Genevilliers: Place Jules Guesde

  • Secours Populaire  6 rue des Mourinoux-  Asnières   0981080536  asnieres@spf92.org
  • Déchetterie Genevilliers 93 rue des Caboeufs. Se munir d'une pièce d'identité et du badge d'accès , demande à effectuer sur le site:

https://www.ville-gennevilliers.fr/430/cadre-de-vie/proprete-et-dechets/collecte-et-reduction-des-dechets/decheterie-du-syctom.htm

 

 

Les actions de l'Entraide Protestante...

 

Agir contre toutes atteintes à la dignité humaine

Accueillir et accompagner les personnes en situation de détresse

Lutter contre toutes les atteintes à la dignité humaine (la pauvreté, le chômage, la solitude, l’exclusion) pour soulager les souffrances matérielles et morales

Mettre en oeuvre une solidarité concrète entre tous

 

Dénoncer les causes de la pauvreté et de l’exclusion

Mobiliser un réseau de solidarité pour une prise de conscience de la pauvreté et de l’exclusion. Interpeller les pouvoirs publics dans le cadre d’un partenariat militant.

 

Développer une fraternité entre tous les hommes et les femmes

Favoriser l’écoute et le contact pour une compréhension mutuelle. Établir une relation humaine et chaleureuse, pour rompre l’isolement. Rendre toute personne actrice de sa propre vie.

Construire avec les personnes accueillies une société juste et fraternelle Témoigner que la rencontre et la confiance sont possibles et enrichissantes.

Bâtir avec tous une société fraternelle, sans discrimination. Développer une économie équitable dans le partage des richesses.

 

Qui vient aux activités de L’Entraide ?

L’Entraide rassemble régulièrement des personnes venant d’Asnières, Bois-Colombes, Colombes, La Garenne Colombes, Villeneuve la Garenne, Gennevilliers, Argenteuil, Courbevoie…

L'Entraide c'est aussi :

- Le Culte de l'Entraide et son repas

- Les braderies ouvertes à tous

- Un spectacle pour tous/an (entrée libre)
- Un goûter de Noël

- La table de Dojhra
- Et une foule d'ateliers de partage (couture, gym...)

 

Plus d'infos et le programme complet sur les différentes pages de ce site



Bénévoles : Vous êtes les bienvenus à L'Entraide !